Pays
Rubrique
Activité
Durée
Chercher

Bolivie: Huayna-Potosi, 6088 m, Illimani, 6438 m, Sajama, 6542 m

Bolivie - Amérique du Sud

Sajama, Bolivien - Sajama, Bolivie
16.05 - 07.06.2020
Majestueux et envoutants sommets de 6000 de la cordillera Real et volcans fascinants de l'Altiplano vous réservent leurs plus belles ascensions pour un plaisir sans limites.
Notre voyage d'andinisme en Bolivie représente une aventure exceptionnelle. Un cadre grandiose, l’expérience unique des camps de haute altitude dans des régions glacières, l’émerveillement face aux vastes plaines de végétation typique, la visite des lieux andins pittoresques ainsi qu’un programme riche en découvertes de l’héritage culturel ancestral bolivien sauront éveiller les plaisirs de l’aventurier qui est en vous. La ville de La Paz, le lac Titicaca avec l’île du Soleil, Copacabana et les immanquables vestiges Incas pimenteront ce voyage peu ordinaire. Bien que les ascensions constituent sans nul doute l’objectif prioritaire de ce séjour, nous nous laisserons surprendre par la beauté de la nature environnante, émerveiller par les marchés andins colorés et ouvrirons notre esprit aux différences culturelles en contact avec les populations autochtones. Grâce à notre programme d’acclimatation idéal et les périodes de repos entre les ascensions, chacun ramènera à la maison une myriade d’expériences alpines et de souvenirs inoubliables.

Vos avantages en un coup d'oeil:

- Petits groupes de participants pour minimiser les risques et optimiser les chances de réussites
- Expérience de précédentes éditions des séjours réalisées avec plein succès
- Matériel d’expédition inclus (tentes, réchauds, nourriture)
- Pharmacie d'expédition + téléphone satellite
- Itinéraires minutieusement choisis pour une acclimatation optimale synonyme de succès pour l’atteinte des sommets
- Encadrement par un guide professionnel suisse et d'un guide local tous deux certifiés IVBV/UIAGM

Guide de montagne

Thomas Villars
Guide de Montagne diplômé UIAGM et moniteur en sports de neige, Expert J+S Alpinisme/Excursions à skis

Autres exécutions

Prix

CHF 6990.-   (par personne / 6 - 8 Participants)

Par personne, tout inclus avec au moins 6 participants.

Demandes

Difficulties for mountaineering trips
not very hard -  
fairly hard
Condition
Ex

Expérience de courses de haut-montagne et alpinisme estival, maîtrise de la pose et de la marche avec crampons en toute sécurité, excellente condition physique, une grande tolérance et un solide esprit d'équipe sont insdispensables pour ce voyage. Ce voyage peut également être réalisé comme trekking sans les ascensions des sommets puisque nous rejoignons toujours notre point de départ.

Programme

Notre expédition a pour objectif l’ascension les sommets du Nevado Sajama, 6542 m, de l’Illimani, 6438 m, de l’Huayana Potosi, 6088 m, du Pequeño Alpamayo, 5370 m, du Janchallani, 5396 m, et s’agrémente de la découverte du lac Titicaca et le l’île du Soleil. Cette expédition sur les traces des plus beaux itinéraires de la Cordillera Real et sur les plus hauts sommets boliviens est sûrement un très grand défi et un objectif convoité par chaque alpiniste friand d’ascensions exceptionnelles!

L'itinéraire suivant est une information générale sur le déroulement approximatif de ce voyage. Le programme définitif dépend de la météo, des conditions d'enneigement et de glacier ainsi que de la constitution et des performances des participants. Ces facteurs déterminent également le succès de cette entreprise exceptionnelle.

1er et 2ème jours: Nous prenons un vol régulier entre Zurich et La Paz, capitale de la Bolivie. En arrivant un jour d'automne normal, nous sommes immédiatement surpris par l'incroyable distance, souvent supérieure à 200 km. L'air frais et frais se sent bien après les heures interminables d'air climatisé dans la cabine. L'aéroport de La Paz est situé dans la ville d'El Alto, à 4100 m d'altitude. Il s'agit de l'aéroport international le plus élevé du monde. Après 30 minutes de route dans la vallée de La Paz, nous atteignons notre hôtel. Ici, cela signifie avant tout de le prendre calmement et calmement, car la hauteur inhabituellement grande nous donnera certainement quelque chose à faire. Nous utilisons l'après-midi pour une première promenade dans la ville.

Jour 3: Route vers les ruines de Tiwanaku. Sur le chemin de ce monument, on comprend vite l’importance du lac Titicaca pour l’origine et la vie des différents peuples andins. Entouré de collines en forme de désert et de géantes de la glace enneigées, le lac Titicaca offre un climat doux et des terres productives. Tiwanaku était autrefois un port, un important centre de culte de cérémonie et une métropole commerçante. Après une visite instructive des ruines et du musée, nous retournons vers El Alto et sur la rive sud du lac. Conduire à Copacabana, passé les villages Aymara où les gens ont gardé leurs modes de vie traditionnels. Nuit à Copacabana à l'hôtel.

Jour 4: Traversée en ferry pour Isla del Sol. Promenez-vous sur toute l'île où vous pourrez vous émerveiller devant les champs en terrasse encore utilisés des Incas. À l'extrémité nord-ouest de l'île, nous visitons un rocher sacré, considéré comme le lieu de naissance du premier Inca Manco Kapac et de Mama Okllo, fils et fille de Viracocha. Nous visitons également les ruines de Chincana, le labyrinthe. À la fin de la journée, les plus courageux pourront se baigner dans le lac à 10 degrés! Plein d'impressions émouvantes à l'America del Sur, nous retournons sur le continent pour retourner à Copacabana et rejoindre notre hôtel.

Jour 5: Aujourd'hui, nous allons enfin à la Cordillère Royale, dans les montagnes que nous ne pouvions voir que de loin. Après trois heures de route, nous arrivons au début des Anmarschweges dans le massif du Condoriri. Là, les mules nous attendent pour transporter nos bagages à notre camp de base situé au bord du lac idyllique de Chiar Kota (lac foncé), à 4650 m. L'un des innombrables sommets de la région se distingue lors de l'approche: le Condoriri, dont le sommet a la forme d'un condor aux ailes grandes ouvertes.

Jour 6: Notre premier sommet andin s'appelle Janchallani, 5396 m. On l'appelle aussi pics d'Autriche ou Cerro Negro. Ce sommet de randonnée facile ne présente généralement pas de difficulté et s’élève par la moraine et les pentes rocheuses légères. La vue sur les montagnes de la Cordillère Royale est encore plus impressionnante.

Jour 7: Nous utilisons cette journée pour nous acclimater davantage et pour vérifier et répéter nos crampons et notre technique alpine sur le glacier de Tarija.

Jour 8: L'un des plus beaux sommets de la région, le Pequeño Alpamayo (5370 m d'altitude et nommé d'après son grand modèle péruvien) est notre destination aujourd'hui. Après avoir grimpé à travers la vallée et traversé le glacier, nous atteignons le sommet du pic Tarija à 5290 m, d'où la courte descente sur les rochers libres du col et la montée raide et exposée au sommet. Avec cette tournée, notre acclimatation est terminée dans le massif du Condoriri, nous sommes maintenant prêts pour les grandes montagnes!

Jour 9: Retour au lac Tuni Condoriri où nos chauffeurs nous attendent pour nous conduire au col de Zongo. La vallée située dans l’ascension du col comporte des lacs artificiels pour la production d’énergie, mais notre vision s’appliquera principalement à l’impressionnant mur ouest du Huayna Potosi.

10ème jour: Après avoir organisé et assemblé les charges pour notre faisceau de route, nous entamons l'ascension vers le Rifugio Campo Alto Roca à 5130 m au Huayna Potosi. Le sentier suit les moraines et les parois rocheuses du côté est de la montagne et offre une belle randonnée dans les environs alpins.

Jour 11: Aujourd'hui commence avec un petit déjeuner fortifiant. Ensuite, nous marchons sur le glacier, les crevasses et les flancs de neige et de glace escarpés jusqu’à la pyramide au sommet. Là, en fonction des conditions, nous choisissons le chemin sur l’arête nord ou le mur est jusqu’au sommet de Huayna Potosi, culminant à 6088 m. La vue sur les montagnes de la Cordillère Royale et de l'Altiplano jusqu'au lac Titicaca est à couper le souffle! Retournez à Rifugio et continuez jusqu'au col de Zongo, puis revenez à La Paz et passez la nuit à l'hôtel avec une douche.

Jour 12: Jour de repos à La Paz, visite de la ville à votre guise. Casa de Murillo, l'église de Santo Domingo, la Plaza Murillo et la cathédrale sont quelques-uns de nos arrêts. Le marché coloré de l'Inde sur la rue Sagárnaga est l'un des plus fascinants d'Amérique du Sud et la plus belle rue de La Paz, la rue Jaén est un passage obligé lors de notre visite.

Jour 13: Le trajet de La Paz à Pinaya est une expérience en soi. Après avoir quitté la ville au pied sud, nous traversons le col de Animas, d'où nous jouissons d'une vue imprenable sur l'Illimani. Après être descendus dans le canyon de la Palca, nous longeons des pentes abruptes et des vallées profondément érodées jusqu’à Pinaya. Après le chargement des mules et un déjeuner, nous traversons le village et empruntons des pentes herbeuses pour nous rendre à notre camp de Chapoco, situé à 4450 m.

Jour 14: Après le petit-déjeuner et la répartition des charges pour nos feux de route, nous suivons le sentier saisissant qui longe le flanc ouest de la montagne. Lors de l'ascension, nous rencontrons les vestiges de la route qui menait autrefois ici. Après avoir atteint le rocher de Mankiri, nous continuons vers le haut camp Nido de Cóndores à 5500 m. Ce haut camp offre une vue fantastique sur l’autre itinéraire, les glaciers suspendus de Illimani et La Paz.

15ème jour: Après le petit-déjeuner, nous quittons notre campement à 3 heures du matin, mais plus tôt que la plupart des autres alpinistes. Notre expérience nous a montré qu'avec le départ tardif, nous sommes moins exposés au froid glacial, ce qui augmente les chances de réussite du sommet. La route nous conduit pour le moment sur la même crête, que nous avions escaladée la veille. Ensuite, nous traversons le glacier, grimpons au-dessus de crevasses et de flancs escarpés, encore profondément gelés, à 50 degrés dans le passage entre les sommets du sud et du centre. De là, une longue crête nous mène au sommet sud, le point culminant de l'Illimani. Les efforts de l'ascension sont récompensés par une vue à couper le souffle. Retournez au campement supérieur et continuez jusqu'au camp de base Chapoco.

Jour 16: Après une longue et épuisante journée au sommet, une journée de détente s'ensuit, avec une randonnée vers Pinaya et la route de La Paz, vue du sommet et route renouvelée à travers le canyon sauvage de Palca, qui nous captivera une fois encore. tirer.

Jour 17: Journée de repos à La Paz et préparation de notre dernière grande randonnée en montagne jusqu'au plus haut sommet de Bolivie.

Jour 18: Une route tranquille à travers l’Altiplano nous conduit au parc national de Sajama. Une fois encore, les mules nous aident à transporter les charges jusqu'au camp de base situé au pied du mur ouest. La montée au camp se fait par une vallée étroite, entourée par la plus haute forêt du monde avec des arbres nommés Keñuas (Polilepsis Tarapacana). Le camp est situé près de la seule source d'eau potable de la région.

Jour 19: Les poutres hautes nous aident à transporter notre équipement jusqu'au campement situé à 5700 m. Le chemin mène au-dessus des moraines, des rochers, du sable et des cendres jusqu'aux quelques endroits plats de la crête nord, où une tente peut être installée. Avant d'installer les tentes, nous devrons peut-être réparer un peu les plates-formes. Bien que le camping soit bien protégé par un éperon rocheux, il souffle souvent un vent désagréable.

Jour 20: Après un nouveau départ matinal, le sentier traverse les dernières pentes sableuses et éboulées. Après l'aube du nouveau jour et après avoir surmonté la seule partie vraiment raide du circuit, nous atteignons le glacier. Lentement mais sûrement, nous gagnons en hauteur. Selon les circonstances, nous devons nous battre avec le soi-disant Penitentes, le riz de baiser désagréable, qui peut rendre la montée difficile. On peut estimer le gain de hauteur uniquement aux deux éminents voisins de Payachatas (jumeaux) situés à plus de 6000 m de haut. Et puis nous avons réussi, nous nous trouvons au sommet du Nevado Sajama, avec 6542 m d'altitude, la plus haute montagne de Bolivie. Le sommet est aussi grand qu'un terrain de football, mais vous réalisez seulement que vous êtes debout au sommet lorsque la pente de l'autre côté plonge dans la vallée. Normalement, il fait si froid que vous ne pouvez profiter que de quelques minutes au sommet, puis vous revenez au campement en hauteur et directement au camp de base et aux sources thermales de Manasaya.

21ème jour: Après un dernier bain relaxant dans les sources thermales avec des vues inoubliables sur Sajama, Parinacota et Pomerape, retour à La Paz. Le soir, nous dégusterons un délicieux dîner à la fin de ce voyage.

22ème et 23ème jour: Vol de retour en Suisse, arrivée à Zurich le dimanche après-midi.

S’inscrire

Veuillez remplir tous les champs obligatoires
Données personnelles
Veuillez saisir une valeur
Veuillez saisir une valeur
Veuillez saisir une valeur
Veuillez saisir une valeur
Veuillez saisir une valeur
Veuillez saisir une valeur
Veuillez saisir une valeur
Veuillez saisir une valeur
Autres informations
Membre club alpin
Repas
En cas d'offres avec hôtel (dans la mesure du possible)
Connaissances alpines
En cas d’urgence, la personne suivante doit être informée

 
Conditions générales de vente